(Mini-MP3-Player v2.2 (c) Ute Jacobi - unregistered version - Only Free for NonCommercial Website)
Les Soeurs Missionnaires

es Soeurs Missionnaires de l’Immaculée, Reine de la Paix, sont les filles spirituelles
du P. Francesco Pianzola et de Mère Anna Bandi. Le père Pianzola, qui est né et a grandi autour des rizières près de Pavie en Italie, il a été un homme à l’écoute de Dieu et des personnes avec qui il vivait. Le ciel et la terre l’habitaient tellement qu’un jour en écoutant les conseils de l’Esprit, il a l’intuition de vivre sa vie près des derniers, les personnes les plus abandonnées qu’il côtoyait tous les jours : les repiqueuses de riz. Pourquoi ne pas sauver la femme par la femme ? – pensait-il dans son cœur. Alors, il forma des missionnaires au cœur bon, généreuses et surtout courageuses pour : "Être un petit et pauvre Jésus; comme Lui, laisser la maison, marcher et s’arrêter sur les routes, passer dans les maisons et dans les champs pour redire dans la simplicité et avec amour les paroles de l’Evangile et se sentir très proches de tous".
Sœurs Missionnaires : cette appellation à l’intérieur du nom de la Congrégation, petit à petit, a pris toute sa valeur. Etre Missionnaires, bien sur, en Italie, mais aussi à l’étranger car des laissés pour compte, des abandonnés, le monde en est plein.
L’intuition de la première heure, du p. Pianzola, pousse ses filles à une première ouverture missionnaire en Afrique, au Burundi, de 1971 à 1986.
Le Brésil, reçoit les premières Missionnaires de l’Immaculée en 1986 et maintenant il y a 4 maisons.
Le 22 septembre 1989, elles reviennent en Afrique et ouvrent en même temps, une communauté au Mali, à Kati et une autre en Côte d’Ivoire, à Ouangolodougou.
Après, une communauté naît à Lille au nord de la France.
Enfin, en janvier 1998, naît la troisième communauté en Afrique, au Burkina Faso, à Bobo-Dioulasso.

OFF - ON